Il y a de la graisse dans les poumons des personnes obèses - Sciences et Avenir

Asthme obésité et perte de poids, Recherche scientifique: Les +

Contenu

    asthme obésité et perte de poids justin rose perte de poids

    Par Coralie Lemke le Abonnés De la graisse a été retrouvée dans les bronches de personnes en surpoids et asthmatiques.

    Ces tissus adipeux aggraveraient l'inflammation déjà causée par l'asthme. Chez les personnes asthmatiques et obèses, la graisse dans les bronches augmenterait l'inflammation des poumons.

    asthme obésité et perte de poids nanette cook perte de poids

    Un risque aggravé chez les personnes en surpoids et obèses selon les travaux publiées dans l 'European Respiratory Journal par des chercheurs de l'hôpital Sir Charles Gardner à Perth, en Australie.

    Pour cela, les scientifiques ont observé les poumons de 52 personnes décédées asthme obésité et perte de poids en surpoids.

    Toutes avaient légué leur corps à la recherche. Après avoir analysée environ 1. Ces masses adipeuses logées dans les bronches provoqueraient une inflammation des poumons, ce qui pourrait augmenter le risque d'asthme chez les personnes en surpoids.

    asthme obésité et perte de poids minceur studio popovic

    Moins d'air qui circule dans les poumons "Nous pensons que cela entraîne un épaississement des voies respiratoires, ce qui limite le flux d'air qui entre et qui sort des poumons, et que cela pourrait expliquer au moins une partie des symptômes d'asthme", souligne Peter Noble, de l'University of Western Australia. Or, en temps normal, l'asthme conduit déjà à une respiration difficile.

    1. Les raisons de cette corrélation ne sont pas encore identifiées, mais plusieurs pistes sont suivies, notamment celle de la génétique et du mode alimentaire.
    2. Obésité : l'asthme serait provoqué par une accumulation de graisse dans les voies respiratoires

    Cette imagerie médicale montre les cellules graisseuses "adipose cells" accolées aux cellules du poumon "Mucous glands". Crédit photo: Europen Respiratory Journal.

    Une inflammation localisée Un lien entre poids excessif et maladies respiratoires avait déjà été établi dans de précédentes études.

    asthme obésité et perte de poids petits conseils pour perdre du poids

    Finalement, ces nouveaux travaux suggèrent plutôt que l'inflammation reste localisée dans les poumons. Pour les chercheurs, la prochaine étape consiste à essayer de savoir si une perte de poids pourrait contribuer à faire baisser le taux de graisses présentes dans les bronches des patients en surpoids ou obèses.

    asthme obésité et perte de poids perte de poids pour une femme de 55 ans